aujourd’hui comme autrefois

Au milieu du XXième siècle Sullana rangeait parmi les cigarettes les plus populaires en Suisse. Jusqu’à la fin des années 60 l’usine zurichoise au bord du Sihl exportait ses produits à tous vents.

Aujourd’hui Sullana est plus petite et indépendante que jamais : 100% des tabacs dans les cigarettes Sullana sont cultivés en Suisse et travaillés sur les machines de Koch & Gsell.

aujourd’hui comme autrefois

Au milieu du XXième siècle Sullana rangeait parmi les cigarettes les plus populaires en Suisse. Jusqu’à la fin des années 60 l’usine zurichoise au bord du Sihl exportait ses produits à tous vents.

Aujourd’hui Sullana est plus petite et indépendante que jamais : 100% des tabacs dans les cigarettes Sullana sont cultivés en Suisse et travaillés sur les machines de Koch & Gsell.


tabac local
production équitable
sans additifs

Les produits de tabac Sullana ne contiennent que du tabac cultivé en Suisse : des cantons de Zurich, Lucerne, Thurgovie, Schaffhouse, Jura, Fribourg et Vaud. Cela signifie moins de kilomètres de camion par le climat doux du XXIème siècle et des conditions de travail équitables.


tabac local
production équitable
sans additifs

Les produits de tabac Sullana ne contiennent que du tabac cultivé en Suisse : des cantons de Zurich, Lucerne, Thurgovie, Schaffhouse, Jura, Fribourg et Vaud. Cela signifie moins de kilomètres de camion par le climat doux du XXIème siècle et des conditions de travail équitables.

la cultivation de tabac en Suisse 

Depuis largement 400 ans le tabac fait partie intégrante des fruits des champs de la Suisse. Sur un terrain de surface labourée de peu de 400 hectares chez 133 agriculteurs et agricultrices aussi de nos jours en 2021 du tabac des sortes Burley et Virginia poussent. Du Tabac qui est cultivé dans la Suisse occidentale, mais aussi au Jura, en Suisse centrale et orientale. Du début juin jusqu’ à mi-octobre les ouvri*ères agricoles peignent les champs au pas pour cueillir que quelques feuilles par plante par passage. Presque aucun jour ne passe dans leur été, où ils ne sillonnent sur le chariot de récolte file par file de plantes de tabac. Un grand travail appliqué sommeille dans le tabac d’ici.
Un travail manuel qui ne s’achève pas ici. Encore au jour de récolte les feuilles d’une taille d’à peu près 60 centimètres sont filées sur leurs côtes afin d’être engrangées dans les hauteurs des granges à tabac. Là ils passent par un processus de sèchement minutieusement surveillé avant d’être envoyées entre fin d’automne et printemps suivant à Payerne pour être fermentées.
Thomas et Monika Kappeler cultivent la sorte Burley sur leurs champs en troisième génération. En 1972 leur grange de tabac fut édifiée à Attikon au pays bas du canton de Zürich. Depuis début des années 90 Thomas mène la ferme.
Notamment grâce à l’aide des villageois*es ils maîtrisent la récolte du tabac saison par saison.
 

la cultivation de tabac en Suisse 

Depuis largement 400 ans le tabac fait partie intégrante des fruits des champs de la Suisse. Sur un terrain de surface labourée de peu de 400 hectares chez 133 agriculteurs et agricultrices aussi de nos jours en 2021 du tabac des sortes Burley et Virginia poussent. Du Tabac qui est cultivé dans la Suisse occidentale, mais aussi au Jura, en Suisse centrale et orientale. Du début juin jusqu’ à mi-octobre les ouvri*ères agricoles peignent les champs au pas pour cueillir que quelques feuilles par plante par passage. Presque aucun jour ne passe dans leur été, où ils ne sillonnent sur le chariot de récolte file par file de plantes de tabac. Un grand travail appliqué sommeille dans le tabac d’ici.
Un travail manuel qui ne s’achève pas ici. Encore au jour de récolte les feuilles d’une taille d’à peu près 60 centimètres sont filées sur leurs côtes afin d’être engrangées dans les hauteurs des granges à tabac. Là ils passent par un processus de sèchement minutieusement surveillé avant d’être envoyées entre fin d’automne et printemps suivant à Payerne pour être fermentées.
Thomas et Monika Kappeler cultivent la sorte Burley sur leurs champs en troisième génération. En 1972 leur grange de tabac fut édifiée à Attikon au pays bas du canton de Zürich. Depuis début des années 90 Thomas mène la ferme.
Notamment grâce à l’aide des villageois*es ils maîtrisent la récolte du tabac saison par saison.
 

Close Cart